OBJECTIF PRIMORDIAL : UNE BONNE SANTE

la recherche est là pour améliorer notre santé

 

la recherche est là pour améliorer notre santé

DES TEMPS CHAOTIQUES

En ces temps chaotiques, alors qu’un p…..n de virus sévit encore, accompagné d’une cohorte de variants, se diffuse dans nos corps. il nous entraîne parfois dans des actions définitives. Le Japon alerte le monde sur l’augmentation des suicides.

Nous pouvons aussi sans dramatiser avoir conscience des conséquences sur l’état psychologique du monde. Les médias qui d’ailleurs nous abreuvent quotidiennement de leurs annonces catastrophiques se désaltèrent avec délectation de nos peurs.

C’est à chacun de se rappeler que le virus ne tue que 0,005 % des personnes infectés. Que les cas positifs ne sont pas des malades. Que des laboratoires ont trouvés des vaccins, des médicaments pour endiguer l’épidémie.

Et surtout si vous êtes en bonne santé vous avez toute les chances de ne pas être hospitalisés.

Et surtout que cette épidémie va disparaitre. La grippe espagnole qui a fait 30 millions de mort a disparu au bout de 2 années.

La santé est primordiale

La santé qui était déjà un point important, devient primordial. Vous devez non seulement prendre soin de vous, mais aussi de votre famille, vos proches.

Pour cela soyez encore plus attentif à votre alimentation. Pour cela soyez plus attentif à votre sommeil.

Il est peut–être le moment de faire un bilan de santé, pour tout au moins vous rassurer.

Et vous devez faire attention à la santé de votre famille, de vos proches.

 » Comment ça va aujourd’hui » ne doit pas être une question anodine.

et pour cela il faut l’expliquer clairement.

 

Depuis plus d’un an la recherche est sur le pont. 

Les laboratoires du monde entier recherche des médicaments pour soigner, pour vacciner un maximum de personnes en un minimum de temps.  4 vaccins sont sur le marché en France. 

Vaccinodrome, couvre-feu, confinement, sont des termes utilisés couramment de nos jours. Le couvre-feu n’était plus employé depuis  la seconde guerre mondiale. Et malgré mon optimisme, je  croyais que la pandémie allait s’arrêter pour le début de  l’été, j’ai bien peur d’avoir tord. 

l’ occident est pour l’instant le plus touché, ce qui tend à prouver que nous ne sommes pas en bonne santé. Nous avons beaucoup de personnes en surpoids, fragiles, avec des comorbidités de toutes sortes. Il faut vraiment une politique de santé publique mettant l’accent sur la pratique sportive, sur une  alimentation saine, et un psychique fort.

 

 

LA RECHERCHE SUR LE PONT

Share Button

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :