L’amélioration de la performance : La récupération
il récupère

L’amélioration de la performance : La récupération

La pratique physique et sportive ne donne des bienfaits, des résultats probants et enthousiasmants que si elle dure dans le temps.

Un de ces éléments pour l’amélioration de la performance est la récupération. La remise en forme est une activité physique à part entière qui ne donne des résultats probant que dans la durée.

En faites, la remise en forme fait partie intégrante de notre vie, et s’articule de différentes façons, mais à n’importe quel âge nous avons besoin d’être en forme et d’entretenir notre corps.

La régularité le maître mot pour améliorer la performance

La régularité le maître mot pour #améliorer notre performance. (Je vous invite à aller lire l’article sur la remise en forme . ) Google dirait un mot-clef, mais j’y rajoute et j’espère que vous aussi, la notion de plaisir.

Plaisir dans l’entraînement, plaisir dans le dépassement de soi, plaisir dans l’accomplissement de soi.

Mais voilà la fatigue, les courbatures, les lésions, la douleur, sont autant d’aspects négatifs qui nous empêchent de continuer, temporairement ou définitivement.

Ils font pourtant de l’entraînement, et nous ne pouvons les ignorer. Nous ne pouvons que diminuer leurs effets pour ne pas abandonner, déçu par le peu de résultat avec une souffrance qui ne s’arrête pas avec l’interruption de cette activité.

Que faire donc ? Alors que surtout nos capacités physiques diminuent en moyenne après 40 ans, et que j’en n’ai 58. (Dans ma tête j’en ai 35)

Des conseils à suivre pour une meilleure récupération.

La réponse est la suivante : Ne faites rien !

Hé oui, l’amélioration de la performance, c’est de rien faire.

Pendant un temps, car nous sommes d’accord bien sûr, l’entraînement est la base de toute amélioration de la performance.

La récupération fait partie intégrante de l’entraînement.

Et oui la récupération c’est aussi de ne rien faire, le repos permet de s’améliorer et surtout de continuer.

Tout est question d’équilibre entre les séances d’entraînement et les séances de repos.

Alterner par exemple 2 semaines d’entraînement avec 1 semaine de repos.

Ou alors si vous êtes un actif trop dynamique, vous faites du vélo en vous entraînant intensivement pendant 2 semaines et puis 1 semaine de repos, au cours de laquelle vous pourrez pour récupérer faire une autre activité physique mais d’une manière douce, sans pousser, pour vous détendre et détendre vos muscles.

 – se promener en vélo, ou essayer une autre activité la marche, la natation, « l’aquagym »

Nos articulations ont besoin de récupérer, et le massage par l’eau est un moyen de réduire les effets néfastes d’une activité sportive. Réduire et non pas annihiler les effets néfastes. La fatigue, les douleurs articulaires, musculaires font parties de l’entraînement. 

Vous devez être conscient de vos capacités pour ne pas aller trop loin, et risquer des blessures parfois irréversibles.

Rassurez-vous le sport améliore votre corps, et le rend plus résistant à l’effort.

Travaillez aussi votre souplesse (mon point faible). Cette capacité physique est un outil pour mieux récupérer.

Faire des étirements est efficace pour mieux récupérer.

Efficace, excusez-moi je devrais dire indispensable.

D’ailleurs, c’est à mettre en place dans vos séances d’entraînement, avant, après, pendant.

Faites aussi si votre portefeuille vous le permet, des séances de sauna, de stretching, de jacuzzi, de massage, mais une bonne marche dans un endroit calme, vert où bleue, (je suis au bord de la mer, donc j’ai les deux)  C’est gratuit et c’est aussi efficace, et ensuite à la douche et au lit.

Vaquez à vos occupations, vous verrez vous serez plus serein, concentré, et plus détendus, vous vous sentirez bien mieux ayant récupéré.

J’ insisterai jamais assez sur la nécessité de récupérer pour améliorer la performance, pour durer et continuer de s’entraîner avec plaisir.

Le bon sommeil est une des clefs pour la récupération de toutes activités d’ailleurs, avec un bon livre ou une séance de méditation profonde, mais c’est un autre article.

Share Button

Laisser un commentaire